Les outils de concertation citoyenne, un levier pour la gouvernance territoriale

Thème : 

École de management de Normandie – Mémoire de Master en MS Stratégie de développement & territoires
À Caen, date : 07/06/2021
Les Articles
Sociologie des répondants au questionnaire de territoire

L’analyse des résultats, outils de concertation citoyenne

  1. Outils de concertation citoyenne, Gouvernance territoriale
  2. David Vigneron
  3. La consultation citoyenne et le concept de participation
  4. La gouvernance territoriale et la géographie sociale
  5. Un état des lieux de la consultation citoyenne
  6. La complexité de l’écosystème de la participation citoyenne
  7. Les stratégies des acteurs sur l’innovation participative
  8. Méthodologie d’enquête, les outils de concertation citoyenne
  9. La mise en œuvre de l’enquête, la concertation citoyenne
  10. L’analyse des résultats, outils de concertation citoyenne

L’analyse des résultats, les outils de concertation citoyenne

4.4 L’analyse des résultats

4.4.1 Le questionnaire de territoire de la Communauté de Communes Caux-Austreberthe

Avant de rentrer dans les détails de l’analyse, nous allons présenter succinctement la Communauté de Communes Caux-Austreberthe.

Créée en décembre 2001 par arrêté préfectoral, la Communauté de Communes Caux-Austreberthe (CCCA)36, située à environ 20 kilomètres de Rouen au nord-ouest en Seine-Maritime, est un Établissement Public de Coopération Intercommunale (EPCI), c’est-à-dire qu’elle regroupe plusieurs communes dans le but d’exercer certaines de leurs compétences (urbanisme, ramassage des déchets…).

Au regard du Schéma Départemental de Coopération Intercommunale, la CCCA a intégré deux nouvelles communes en 2016.

Aujourd’hui, elle est constituée de 9 communes dont le nombre est évalué à 25 000 habitants.

Les modes d’administration du questionnaire ont été réalisés sous forme de document détachable présent dans le journal local à renvoyer au siège de la CCCA ou accessible en version électronique sur le site de la CCCA. Au total, nous avons reçu 596 réponses qui ont été traitées pour le livrable final déposé à

Page de garde du questionnaire de territoire

La mise en œuvre de l’enquête, la concertation citoyenne

  1. Outils de concertation citoyenne, Gouvernance territoriale
  2. David Vigneron
  3. La consultation citoyenne et le concept de participation
  4. La gouvernance territoriale et la géographie sociale
  5. Un état des lieux de la consultation citoyenne
  6. La complexité de l’écosystème de la participation citoyenne
  7. Les stratégies des acteurs sur l’innovation participative
  8. Méthodologie d’enquête, les outils de concertation citoyenne
  9. La mise en œuvre de l’enquête, la concertation citoyenne
  10. L’analyse des résultats, outils de concertation citoyenne

La mise en œuvre de l’enquête, la concertation citoyenne

4.2. La mise en œuvre de l’enquête

Comme nous l’avons déjà précisé préalablement la dégradation des conditions sanitaires liée à la Covid-19 a fortement perturbé le déroulement de notre enquête. Pourtant, nous avons réussi à remplir la majorité des objectifs que nous nous étions assignés.

À titre illustratif, nous avons réussi à réaliser le nombre d’entretiens souhaités. Seulement, ceux-ci n’ont pas été réalisés dans leur majorité auprès d’acteurs de Loos-en-Gohelle comme prévu.

Néanmoins, nous n’avons rencontré aucun problème pour le traitement statistique du questionnaire de territoire. Maintenant, nous allons recenser les objectifs fixés au départ de l’implémentation de cette enquête, ce qui nous permettra ensuite d’en dresser les limites et pour finir, nous allons en expliquer le processus.

Après avoir réalisé tout le travail en amont « d’élagage » du sujet lors de la recherche documentaire au premier semestre, nous avions pensé parallèlement à l’organisation de notre enquête.

Les contraintes de temps de réalisation des tâches dans le Mastère exigent une adaptation importante et une anticipation

Méthodologie d’enquête, les outils de concertation citoyenne

  1. Outils de concertation citoyenne, Gouvernance territoriale
  2. David Vigneron
  3. La consultation citoyenne et le concept de participation
  4. La gouvernance territoriale et la géographie sociale
  5. Un état des lieux de la consultation citoyenne
  6. La complexité de l’écosystème de la participation citoyenne
  7. Les stratégies des acteurs sur l’innovation participative
  8. Méthodologie d’enquête, les outils de concertation citoyenne
  9. La mise en œuvre de l’enquête, la concertation citoyenne
  10. L’analyse des résultats, outils de concertation citoyenne

 

Chapitre 4 – Analyse des résultats

4.1. Méthodologie d’enquête

4.1.1 Choix de l’étude

Après avoir posé les bases de notre nomenclature d’analyse liée à la géographie sociale en première partie et effectué le diagnostic afférent aux problématiques des outils de concertation, nous nous proposons de tester les hypothèses suivantes :

* Hypothèse 1 (H1) : l’efficience de la gouvernance territoriale améliore l’inclusion citoyenne dans le processus de décision ;

* Hypothèse 2 (H2) : l’innovation en matière d’outil de concertation citoyenne est une manière de rendre plus fluides (ou l’amélioration) les relations élus et administrés ;

* Hypothèse 3 (H3) : les outils de concertation citoyenne existants sont méconnus du grand public et des décideurs, car ceux-ci ne sont pas mis en avant.

Avant d’évoquer la mise en œuvre de notre enquête, nous verrons en détail le protocole de recherche suivi pour réaliser cette étude.

4.1.2 Choix de la méthodologie

La méthodologie envisagée pour ce mémoire est à la fois quantitative et qualitative (cf. annexe 1).

Ce choix se justifie par le fait que

Pourcentage de répondants à la question : pourquoi faut-il encourager le de développement de la participation citoyenne ?

Les stratégies des acteurs sur l’innovation participative

  1. Outils de concertation citoyenne, Gouvernance territoriale
  2. David Vigneron
  3. La consultation citoyenne et le concept de participation
  4. La gouvernance territoriale et la géographie sociale
  5. Un état des lieux de la consultation citoyenne
  6. La complexité de l’écosystème de la participation citoyenne
  7. Les stratégies des acteurs sur l’innovation participative
  8. Méthodologie d’enquête, les outils de concertation citoyenne
  9. La mise en œuvre de l’enquête, la concertation citoyenne
  10. L’analyse des résultats, outils de concertation citoyenne

Les stratégies et perceptions des acteurs sur l’innovation participative

3.2 Les stratégies et perceptions des acteurs sur l’innovation participative

3.2.1 La révolution numérique, une alternative pour les acteurs territoriaux ?

Souvent, la participation des populations locales à la conception et à la réalisation des politiques de développement pouvait être réduite à la phase initiale d’enquête (sous forme d’études d’impact).

Les comptes-rendus finaux appartenaient à l’administration, aux élus ou aux services administratifs.

Au début des années 2000, P. D’AQUINO (2002, p. 12) annonçait que l’encadrement technique des populations n’était pas efficient et que l’appui institutionnel se matérialisait en un dialogue artificiel « réduit au mieux, à l’expression des besoins et à la validation des choix effectués par les experts et l’administration ».

Tout en affirmant que la méthode participative et les outils de concertation afférents ont été dévoyés petit à petit au profit d’un savoir technique et scientifique.

Au moment où P. D’AQUINO a exposé sa problématique, les outils de concertation n’en étaient encore qu’à leurs balbutiements. Aujourd’hui, la donne a quelque peu changé. La demande

Des exemples de projets communautaires à Bordeaux

La complexité de l’écosystème de la participation citoyenne

  1. Outils de concertation citoyenne, Gouvernance territoriale
  2. David Vigneron
  3. La consultation citoyenne et le concept de participation
  4. La gouvernance territoriale et la géographie sociale
  5. Un état des lieux de la consultation citoyenne
  6. La complexité de l’écosystème de la participation citoyenne
  7. Les stratégies des acteurs sur l’innovation participative
  8. Méthodologie d’enquête, les outils de concertation citoyenne
  9. La mise en œuvre de l’enquête, la concertation citoyenne
  10. L’analyse des résultats, outils de concertation citoyenne

Chapitre 3 – La complexité de l’écosystème de la participation citoyenne

Dans cette partie, nous allons poser le diagnostic des problématiques liées aux dispositifs de participation citoyenne. Nous confronterons la revue de littérature avec des données empiriques. Pour ce faire, nous verrons dans un premier temps, comment les outils de participation ont émergé et du coup, le rôle du citoyen afférent. Ensuite, nous tenterons de dresser une typologie des outils de participation.

Nous le verrons, cet exercice n’est pas simple à réaliser, car il en existe beaucoup de sortes.

Pour contourner cette difficulté, nous avons pensé à réaliser une évaluation de ces outils au même titre que l’on peut évaluer les politiques publiques. Cela nous permettra d’aborder la thématique de l’innovation et nous nous poserons la question à savoir si les collectivités locales se dirigent vers une inexorable « gouvernance numérique ».

Par la suite, nous dresserons un tableau des perceptions et des stratégies des citoyens en tant qu’acteurs de la participation à travers l’exemple de la commune de Laillé (Ille- et-Vilaine).

Pour finir, nous

Un état des lieux de la consultation citoyenne

  1. Outils de concertation citoyenne, Gouvernance territoriale
  2. David Vigneron
  3. La consultation citoyenne et le concept de participation
  4. La gouvernance territoriale et la géographie sociale
  5. Un état des lieux de la consultation citoyenne
  6. La complexité de l’écosystème de la participation citoyenne
  7. Les stratégies des acteurs sur l’innovation participative
  8. Méthodologie d’enquête, les outils de concertation citoyenne
  9. La mise en œuvre de l’enquête, la concertation citoyenne
  10. L’analyse des résultats, outils de concertation citoyenne

Un état des lieux de la consultation citoyenne

2.3 Un état des lieux de la consultation citoyenne

2.3.1 Le socialisme communal ou la (ré-)émergence de la gouvernance au niveau des territoires

Démocratiser le pouvoir ou rendre le pouvoir au peuple ? Ces questions soulevées par H. HATZFELD (2019) relèvent toutes les deux de la même logique : la contestation du centralisme d’État.

Dès les années 1960, elle se matérialise par une volonté d’émancipation locale par le biais d’une réforme décentralisatrice et une meilleure acceptation du pouvoir politique territorial. 1968, marque une continuité dans l’opposition en s’étendant dans les mouvements sociaux ou les grèves.

De ces mouvements vont émerger de nouvelles expériences participatives. On ne parle pas encore de concertation citoyenne, mais plutôt d’une forme de « démocratie directe » (forums, importance donnée au collectif, le refus d’avoir un représentant, par exemple, un porte-parole ou encore les assemblées générales).

Cette critique, qui a pour origine le syndicalisme (la Confédération Fédérale Du Travail) ou les mouvances écologistes/féministes, se réfère au léninisme et au monopole partisan sur les

Schéma simplifié du modèle explicatif

La gouvernance territoriale et la géographie sociale

  1. Outils de concertation citoyenne, Gouvernance territoriale
  2. David Vigneron
  3. La consultation citoyenne et le concept de participation
  4. La gouvernance territoriale et la géographie sociale
  5. Un état des lieux de la consultation citoyenne
  6. La complexité de l’écosystème de la participation citoyenne
  7. Les stratégies des acteurs sur l’innovation participative
  8. Méthodologie d’enquête, les outils de concertation citoyenne
  9. La mise en œuvre de l’enquête, la concertation citoyenne
  10. L’analyse des résultats, outils de concertation citoyenne

L’apport de la géographie sociale à la gouvernance territoriale

2.2 L’ancrage théorique

Pour reprendre la problématique globale de ce présent mémoire, il est essentiel tout d’abord de dresser un tableau de notre positionnement scientifique et de la littérature afférente.

En raison de la spécificité du sujet, nous avons pensé réaliser un argumentaire descendant (ou en « entonnoir ») en commençant par partir du concept principal de notre démonstration : la « gouvernance » — nous le verrons par la suite, ce paradigme comprend deux volets : l’un qui évoque le territoire et l’autre le volet institutionnel – jusqu’aux questions d’ordre géographique soulevées par l’implémentation d’outils (innovants ou non) dans le champ politique local (cf. Figure 3).

Dans un premier temps et de manière contextualisée, nous allons revenir principalement sur les spécificités empiriques de la gouvernance. Ceci nous permettra de percevoir que cet élément détient une clef de compréhension de l’espace politique et les pratiques sociales correspondantes.

Ensuite, nous ferons le lien entre la gouvernance et la spatialité, à savoir une discussion sur l’articulation la plus

Les échelons de la participation citoyenne selon S. ARNSTEIN

La consultation citoyenne et le concept de participation

  1. Outils de concertation citoyenne, Gouvernance territoriale
  2. David Vigneron
  3. La consultation citoyenne et le concept de participation
  4. La gouvernance territoriale et la géographie sociale
  5. Un état des lieux de la consultation citoyenne
  6. La complexité de l’écosystème de la participation citoyenne
  7. Les stratégies des acteurs sur l’innovation participative
  8. Méthodologie d’enquête, les outils de concertation citoyenne
  9. La mise en œuvre de l’enquête, la concertation citoyenne
  10. L’analyse des résultats, outils de concertation citoyenne

La consultation citoyenne et le concept de participation

Chapitre 2 – Contextualisation

Pour commencer cette partie, nous allons définir la notion de consultation en commençant par revenir sur le cadre paradigmatique dans lequel elle s’inscrit en faisant le lien avec le concept de participation.

A quel mode de pensée se raccroche-t-elle ?

Par la suite, nous reviendrons sur les différentes évolutions de l’objet scientifique à travers les différentes échelles d’Arnstein et de Wilcox). Des outils qui ont permis de hiérarchiser la procédure de la consultation citoyenne.

Cette gradation schématique du concept nous permettra de poser les bases de notre porte d’entrée par le biais de la géographie sociale et de sa relation avec la gouvernance territoriale. Ceci infirmera le modèle théorique des systèmes d’acteurs que nous avons établi au préalable.

Quelle est la place du citoyen dans le déroulement de la consultation citoyenne ?

De manière plus prosaïque, nous évoquerons par la suite la montée en puissance de la gouvernance territoriale en France à partir des années 1970 à travers l’exemple du « socialisme municipal

David Vigneron

David Vigneron

  1. Outils de concertation citoyenne, Gouvernance territoriale
  2. David Vigneron
  3. La consultation citoyenne et le concept de participation
  4. La gouvernance territoriale et la géographie sociale
  5. Un état des lieux de la consultation citoyenne
  6. La complexité de l’écosystème de la participation citoyenne
  7. Les stratégies des acteurs sur l’innovation participative
  8. Méthodologie d’enquête, les outils de concertation citoyenne
  9. La mise en œuvre de l’enquête, la concertation citoyenne
  10. L’analyse des résultats, outils de concertation citoyenne

David Vigneron

David Vigneron

APTITUDES PROFESSIONNELLES

Ingénierie de projet : capacités managériales, compétences organisationnelles, compétences relationnelles, bonne communication, flexibilité et adaptabilité.

Connaissances pratiques : politiques publiques, droit public, droit privé, finances publiques et marchés publics, dialogue territorial (lien entres acteurs du territoire, l’environnement commercial et industriel [notion d’écosystème]).

Points complémentaires : communication digitale et création de supports visuels.

 

EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE

2020 – 2021 | Stagiaire en développement économique| Barentin

Communauté de Communes Caux-Austreberthe. De septembre 2020 à juin 2021. Missions : implémentation d’un observatoire économique, diagnostic du tissu socio-économique local, mise en place d’une Market Place intercommunale et coordination du dispositif « Petites villes de demain ».

2017 – Présent | Secrétaire général| 2r3s

Réseau de Réflexion Stratégique sur la Sécurité au Sahel (Paris). Compétences : SIG, coordination de projets, élaboration d’articles scientifiques, gestion administrative et organisation d’évènements publics.

 

2016 – 2019 | Enseignant| Rectorat de Rouen

Histoire-géographie. Près de 1000 heures d’enseignement auprès d’un public adolescent. Compétences : diffusion du savoir et traitement de l’information (collecter, classer et mettre à jour).

2015 – 2018

Les outils de concertation citoyenne, un levier pour la gouvernance territoriale

Outils de concertation citoyenne, Gouvernance territoriale

  1. Outils de concertation citoyenne, Gouvernance territoriale
  2. David Vigneron
  3. La consultation citoyenne et le concept de participation
  4. La gouvernance territoriale et la géographie sociale
  5. Un état des lieux de la consultation citoyenne
  6. La complexité de l’écosystème de la participation citoyenne
  7. Les stratégies des acteurs sur l’innovation participative
  8. Méthodologie d’enquête, les outils de concertation citoyenne
  9. La mise en œuvre de l’enquête, la concertation citoyenne
  10. L’analyse des résultats, outils de concertation citoyenne

Les outils de concertation citoyenne, un levier pour la gouvernance territoriale

École de management de Normandie

École de management de Normandie (EM Normandie)

Mémoire de Master en MS Stratégie de développement & territoires

Les outils de concertation citoyenne, un levier pour la gouvernance territoriale

Les outils de concertation citoyenne, un levier pour la gouvernance territoriale

VIGNERON David

À Caen, date : 07/06/2021

Nom du Tuteur : Angélique Chassy

Indice de similitude Turnitin :

Confidentiel

Déclaration sur l’honneur de l’étudiant

[Accompagnant les dépôts écrits et/ou électroniques]

Je déclare que :

1. Ce travail destiné à être évalué est constitué principalement de mes idées, analyses, interprétations et rédaction. Il résulte de ma propre activité académique et de recherche.

2. Lorsque le travail reprend le travail d’autres auteurs, une référence bibliographique l’indique clairement dans le format adopté par l’école.

3. Lorsque les paroles ou les écrits d’autrui sont directement inclus dans le texte, ils apparaissent entre guillemets et sont convenablement cités.

4. Toute source employée dans la compilation de ce travail, de quelque nature que ce soit est identifiée dans le corps du texte et dans la bibliographie.

5. Aucune partie importante de ce travail