Excision au Mali

Thème : 

HEDS Haute Ecole de Santé Genève Hes.so – Filière de formation Infirmière HES, Infirmier HES
Les Articles

Les conséquences des MGF sur la santé des femmes

  1. La pratique de l’excision au Mali, Mémoire de fin d’études
  2. Les 3 types des mutilations génitales féminines MGF
  3. Les praticiens des MGF, coûts de l’opération et raisons invoquées
  4. La mise en évidence des raisons principales justifiant les MGF
  5. Les conséquences des MGF sur la santé des femmes

Les conséquences des Mutilations Génitales Féminines (MGF) sur la santé des femmes

10. Les conséquences des MGF sur la santé des femmes

Quelque soit le degré de mutilation pratiqué, les conséquences ou complications sont toujours néfastes pour la santé des femmes.

Nous retrouvons les complications les plus sévères chez nos sœurs qui ont été infibulées, ce qui n’a rien d’étonnant, vu la violence de l’acte.

Nous allons développer les principales conséquences des différents types de mutilations génitales féminines (MGF), à court et long terme, en nous basant principalement sur l’étude de l’OMS déjà citée (1998).

A noter que nous parlons là de conséquences sur un plan global et pas seulement malien (par manque de données concernant ce pays).

a. Conséquences immédiates après l’excision (court terme)

** Le décès

Il est très difficile, voire impossible de chiffrer le nombre de décès dus aux MGF, aucune étude n’ayant été menée sur ce point.

De nos jours, vu la lutte qui s’instaure contre les mutilations génitales féminines, il est probable que les données seraient compliquées à obtenir, la pratique tendant à être faite de manière cachée ; du moins, nous pouvons le supposer.

« La mort peut résulter d’une

La mise en évidence des raisons principales justifiant les MGF

  1. La pratique de l’excision au Mali, Mémoire de fin d’études
  2. Les 3 types des mutilations génitales féminines MGF
  3. Les praticiens des MGF, coûts de l’opération et raisons invoquées
  4. La mise en évidence des raisons principales justifiant les MGF
  5. Les conséquences des MGF sur la santé des femmes

9. Mise en évidence des raisons principales justifiant les MGF

Nous l’avons vu, de nombreuses raisons poussent à poursuivre, au sein de la population malienne, les mutilations génitales féminines. Ainsi, il nous semble important de relever les éléments principaux qui continuent de légitimer cette pratique.
En préambule, nous pouvons dire que la valeur accordée à l’excision au Mali est essentiellement d’ordre culturelle et très importante pour la population. « Chacun se définit par l’appartenance à une ou plusieurs cultures. Chacun appartient à un faisceau d’identités qui inclut le culturel. L’individu ne se trouve pas dans une identité monolithique, définie par un nombre de traits donnés comme définis immuables » (James, 2004). En général, les MGF sont déterminées sur la base de critères définis et justifiés socialement.

a) Le passage du statut de fillette à celui de femme adulte

Par ce rite de l’excision, il s’agirait, entre autre, d’initier les jeunes filles à devenir des femmes, d’assurer leur insertion sociale et de maintenir la cohésion sociale (UNICEF, 2007, 3 février).

Les praticiens des MGF, coûts de l’opération et raisons invoquées

  1. La pratique de l’excision au Mali, Mémoire de fin d’études
  2. Les 3 types des mutilations génitales féminines MGF
  3. Les praticiens des MGF, coûts de l’opération et raisons invoquées
  4. La mise en évidence des raisons principales justifiant les MGF
  5. Les conséquences des MGF sur la santé des femmes

7. Raisons invoquées le plus souvent pour la pratique des MGF au Mali

Malgré les moyens mis en place par le biais de l’OMS, de l’United Nations Children’s Fund (UNICEF) et de centaines d’organisations non gouvernementales (ONG) pour la sensibilisation du peuple malien, la pratique continue à être perpétuée. Voyons les principales raisons du maintien de cette pratique.

a) Préservation de l’identité féminine et culturelle

Diallo indique que, pour les Bambara, l’excision permettrait de débarrasser la femme d’un esprit prétendument maléfique, le « wanzo » qui l’habiterait au niveau du clitoris à sa naissance et serait la cause des malheurs des humains (p. 7). Sangho (1984), citée par Diallo (1997) nous rapporte que « chez les Sonraï pratiquants, les MGF auraient été instaurées depuis les temps reculés de la découverte du feu : les femmes furent choisies comme gardiennes du feu et elles ont dû être excisées pour rester pures (c’est à dire pour les empêcher de se souiller avec les rapports sexuels) afin d’éviter que le feu ne s’éteigne » (p. 7).
La pratique des MGF paraîtrait donc

Les 3 types des mutilations génitales féminines MGF

  1. La pratique de l’excision au Mali, Mémoire de fin d’études
  2. Les 3 types des mutilations génitales féminines MGF
  3. Les praticiens des MGF, coûts de l’opération et raisons invoquées
  4. La mise en évidence des raisons principales justifiant les MGF
  5. Les conséquences des MGF sur la santé des femmes

Les 3 types des mutilations génitales féminines MGF

3. La typologie des mutilations génitales féminines (MGF)

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a, en 1998, décrit de manière large les mutilations sexuelles féminines dans une brochure du même nom, portant le sous- titre : « aperçu du problème ».

De manière générale, elle a identifié que la chirurgie génitale, tant traditionnelle que moderne, est pratiquée dans différentes sociétés pour toute une série de raisons médicales, esthétiques, physiologiques ou sociales.

Le terme de mutilations sexuelles féminines, tel qu’il est employé ici, vise uniquement les actes chirurgicaux consistant en une excision rituelle, qui est pratiquée pour des raisons exclusivement culturelles et traditionnelles sur des fillettes ou des jeunes femmes, souvent sans leur consentement ou sans qu’elles en comprennent les conséquences (p.1).

Dans cette partie du mémoire, nous nous baserons fondamentalement sur une revue de littérature sur les MGF (Mutilations Génitales Féminines) au Mali par Diallo, sociologue, effectuée en 1997 (sauf pour les illustrations), car il s’agit d’un état des lieux spécifiquement malien.

Nous nous baserons aussi sur la revue de l’OMS, déjà citée, qui donne une image plus vaste du thème que Diallo.

Selon l’OMS, on entend par MGF

La pratique de l’excision au Mali, un travail TFE

La pratique de l’excision au Mali, Mémoire de fin d’études

  1. La pratique de l’excision au Mali, Mémoire de fin d’études
  2. Les 3 types des mutilations génitales féminines MGF
  3. Les praticiens des MGF, coûts de l’opération et raisons invoquées
  4. La mise en évidence des raisons principales justifiant les MGF
  5. Les conséquences des MGF sur la santé des femmes

La pratique de l’excision au Mali

Haute école de santé de Genève HEdS
HES-SO Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale

Filière de formation
Infirmière HES, Infirmier HES

Mémoire de fin d’études
La pratique de l’excision au Mali, un travail TFELa pratique de l’excision au Mali

KONTE Assa

Directrice :
BARBEY Camille, chargée d’enseignement

Membres du jury :
FAVRE Sandrine, chargée d’enseignement
OKSALAMPI Anja, assistante sociale

Genève, novembre 2007

Résumé:

Pour ce travail de fin d’études, j’ai choisi de m’interroger sur différents aspects de la pratique de l’excision au Mali.

Pourquoi ce thème ?

Tout simplement, étant malienne et ayant subi en bas âge cette pratique, elle me révolte depuis plusieurs années.

Ayant entrepris des études d’infirmière en Suisse, j’ai été confrontée au rôle de la femme, très différent de celui que je connaissais, les femmes occidentales menant couramment de front plusieurs rôles (épouse, mère, travailleuse, par exemple).

Cette confrontation a suscité en moi un processus de remise en question, particulièrement en lien avec mon rôle de femme en général.

Ce mémoire se propose donc d’explorer de manière large le thème de l’excision au Mali en approfondissant mes connaissances sur cette pratique, même si le sujet est tabou en Afrique et, par conséquent, extrêmement délicat à

Retour haut de page