Série d'articles : Année de l’Algérie

Université Lumière Lyon 2 / ARSEC

DESS – Développement culturel et Direction de projet
Mémoires d’Algérie : Année de l’Algérie en France
Mémoires d’Algérie
Année de l’Algérie

Jean-Philippe Séchaud

Directrice de mémoire : Lela Bencharif

2002/2003

Sommaire :

1- Les origines de la colonisation (1830- 1900)
a- La conquête (1830- 1847)
b- Mise en place de l’administration (1847- 1870)
c- La colonisation s’intensifie (1870- 1900)
2- La contribution algérienne à la défense et au développement économique de la France (1900- 1945)
a- Les premiers immigrés (1900- 1918)
b- L’entre deux guerres (1918- 1939)
c- La deuxième guerre mondiale (1939- 1945)
3- La guerre d’Algérie (1945- 1962)
a- Les origines de la guerre d’indépendance (1945- 1954)
b- La guerre pour l’indépendance (1954- 1962)
4- Harkis, rapatriés et immigrés (1962- 1990)
a- Des centaines de milliers d’exilés (1962- 1970)
b- L’émergence de la génération beur (1970- 1990)
5- Aujourd’hui (1990- 2003)
2ème partie : Une Année de l’Algérie en France, pourquoi, comment ?
1- Pourquoi organiser une Année de l’Algérie en France ?
a- Les décideurs et les organisateurs
b- Les objectifs de l’Année de l’Algérie
c- Les empêcheurs de fêter en rond
2- Comment s’organise l’Année de l’Algérie ?
a- Les outils logistiques
b- Les moyens financiers
3ème partie : Deux villes, deux expositions, deux manières de célébrer l’Année de l’Algérie
1- L’Algérie à Lyon, une mémoire centenaire
a- L’Année de l’Algérie à Lyon
b- Un exemple, l’exposition conçue par l’historien Philippe Videlier
c- L’exposition, reflet de la mémoire de l’immigration à Lyon ?
2- Français d’Isère et d’Algérie
a- L’Année de l’Algérie à Grenoble
b- Un exemple, l’exposition du Musée Dauphinois
c- L’exposition, reflet de la mémoire de l’immigration à Grenoble ?
3- Quelle mémoire transmise aux visiteurs des expositions ?
a- Les points communs
b- Les différences
4ème partie : Comment le travail de mémoire peut- il s’effectuer aujourd’hui ? Comment transmettre aux générations futures ? Quels outils mettre en place pour éviter l’oubli ?
1- La présence de l’Algérie dans l’histoire enseignée
a- La colonisation telle qu’on l’enseigne
b- L’histoire enseignée en Algérie
2- Le travail de mémoire
a- L’acceptation de l’autre
b- Le syndrome de l’universalité
Conclusion

Tous les parties de ce mémoire :