La première page du mémoire (avec le fichier pdf):
Le cnam Hauts de France
Leroy Merlin - 19 septembre 2020

Leroy Merlin : présentation de l’entreprise et de son environnement

  1. Optimisation des flux réception au sein d’un entrepôt national
  2. JULIEN FERNEZ
  3. Leroy Merlin : présentation de l’entreprise et de son environnement
  4. L’ouverture des entrepôts régionaux : toutes les étapes du projet
  5. La lecture de l’existant et l’optimisation palettisation aval
  6. Le paramétrage des pickings et l’envoi de référence sur débord

Leroy Merlin : présentation de l’entreprise et de son environnement

4. Présentation de l’entreprise et de son environnement

4.1 Secteur d’activité

Selon le code Naf ou APE, la nomenclature d’activités françaises établie par l’INSEE, LEROY MERLIN appartient à la classe 4752B Commerce de détail de quincaillerie, peintures et verres en grandes surfaces (400 m² et plus).

4.2 Environnement

Selon la fédération des magasins de bricolage, le marché du bricolage a généré 26 milliards d’euros de chiffre d’affaire en 2018.

Ces chiffres font du bricolage le premier poste de dépenses d’équipement domestique, loin devant l’ameublement (10 milliards d’euros), le jardin (9 milliards) et l’électroménager (8 milliards). Les rayons les plus attractifs cette année : le chauffage, dont les ventes ont augmenté de presque 10 %, suivi des revêtements et de la menuiserie.

Leroy Merlin : présentation de l’entreprise et de son environnement

Cette dynamique du marché s’explique en

grande partie par la bonne croissance du secteur immobilier français, lui-même soutenu par des taux de crédit particulièrement bas. L’acquisition d’un bien immobilier rime nécessairement avec bricolage, décoration et rénovation.

La hausse continue du moral des Français depuis 5 ans offre également un climat propice à la consommation et à l’élaboration de leurs projets personnels. La population française se montre par ailleurs friande de bricolage.

Un sondage réalisé par Opinionway révèle que 9 Français sur 10 apprécient de bricoler. Parmi eux, plus de la moitié s’adonne à cette activité régulièrement, c’est à dire au moins une fois par semaine ou une fois par mois.

Comme c’est le cas depuis de nombreuses années, le marché de l’outillage est aujourd’hui largement dominé par les GSB (Grandes Surfaces de Bricolage), qui détiennent près de 76 % des parts du marché.

Les grandes surfaces spécialisées ont même vu leur position se renforcer, au détriment des hypermarchés.

Avec plus d’un tiers des ventes, c’est Leroy Merlin qui occupe la première place de la hiérarchie.

image3

La position dominante des GSB témoigne de la capacité des enseignes spécialisées à s’adapter aux évolutions du marché, des modes de communication et des canaux de diffusion.

Le développement rapide des technologies numériques a en effet contribué à changer profondément le rapport des Français au bricolage.

Internet joue un rôle majeur dans la mue du secteur. Favorisant le partage d’informations, le réseau permet à tout amateur de se former rapidement aux enjeux du bricolage, de comprendre l’utilité de certains outils, de profiter des conseils d’experts grâce à des tutoriels vidéo…

Grâce à Internet, il est aujourd’hui beaucoup plus facile de se lancer sereinement dans des tâches complexes. Les grandes enseignes s’adaptent ainsi à cette transformation et mettent en place des stratégies variées pour convertir ces prospects du net en clients magasin.

image4

De plus le commerce en ligne est le circuit qui connait une croissance spectaculaire depuis plusieurs années affichant un taux de croissance à 2 chiffres.

4.3Chiffres clés

image5

4.4Historique

L’enseigne française de distribution Leroy Merlin, spécialisée dans le bricolage et la décoration, voit le jour en 1923 à Nœux-les-Mines.

Au départ, les deux fondateurs, Adolphe Leroy et Rose Merlin, inaugurent un magasin proposant le stock de matériel militaire d’après-guerre, baptisé « Au Stock américain ».

Dix ans plus tard, « Au Stock américain » proposera des baraquements de l’armée en kit et d’autres matériaux de construction.

En 1960, « Au Stock américain » devient Leroy Merlin. L’enseigne développe le concept du premier libre-service de bricolage-quincaillerie en France.

Après le lancement de sa nouvelle signature en 1973, « Tout pour la maison », l’enseigne commence à développer son parc de magasins et à multiplier ses références de produits.

Reprise en 1980 par la famille Mulliez, Leroy Merlin s’internationalise à partir de 1989, avec l’inauguration du premier magasin en Espagne à Leganés, au sud de Madrid, suivie de la Pologne et de l’Italie en 1996, puis du Brésil en 1998.

L’année 2007 a constitué un tournant historique pour l’enseigne puisque celle-ci est devenue une filiale de la nouvelle entité du Groupe Adeo, qui rassemble à la fois Leroy Merlin et plusieurs autres enseignes de bricolage et de décoration telles que Zodio, Tikamoon (ameublement de salle de bain) ou encore Bricoman.

Aujourd’hui, Leroy Merlin compte un parc de près de 350 magasins, dont 6 franchisés, avec une présence dans 12 pays en Europe (France, Pologne, Russie, Grèce, Portugal, Espagne, Roumanie, Italie, Ukraine et Chypre), en Asie (Chine), en Amérique du Sud (Brésil) et en Afrique (Afrique du Sud). Leroy Merlin France dénombre 140 magasins que nous pouvons localiser sur la carte ci-dessous :

image6

4.5 Vision, mission et métiers

La mission de Leroy Merlin est d’aider chaque habitant à rêver sa maison et à la réaliser :

  • Leroy Merlin met la satisfaction des habitants au centre de ses préoccupations.
  • Les écouter pour comprendre leurs attentes.
  • Les inspirer et leur proposer des idées qui leur ressemblent.
  • Leur offrir les meilleurs choix produits et services.
  • Les accompagner dans la réalisation de leurs projets.
  • Contribuer à faire évoluer la conception et les problématiques de l’habitat.

Les métiers proposés chez Leroy Merlin sont répartis en 10 branches :

  • Achat / produits / marketing / publicité
  • Administration / gestion / finance
  • Commerce
  • Communication
  • Logistique flux de marchandises
  • Organisation métier et informatique
  • Pose
  • Ressources humaines
  • Services clients
  • Technique et support au commerce

4.6 Employeur et entreprise responsable

Depuis plus de 20 ans, Leroy Merlin France consacre plus de

5% de sa masse salariale à la formation, trois fois plus que la moyenne constatée en France. Le développement des compétences des collaborateurs est au cœur des stratégies d’enseigne.

L’entreprise permet à chacun d’eux de construire son projet professionnel en revoyant chaque année leur plan de développement individuel.

Un institut de formation interne à l’entreprise, IDLM : Institut de Développement LEROY MERLIN, créé au début des années 1990, agréé par l’état, développe plus de 450 outils et contenus pédagogiques adaptés aux besoins de l’entreprise et de ses collaborateurs.

Il adopte une approche qui privilégie de plus en plus l’expérimentation, développe les NOUMA (formations en présentiel, auto-apprentissage, accompagnement terrain et distanciel collaboratif) et la notion de parcours d’apprentissage.

Leroy Merlin est classée au palmarès de l’institut Great Place to Work® 2017 depuis 13 ans. Leroy Merlin est l’une des plus importantes entreprises françaises de cette taille avec une telle constance au classement des entreprises ou il fait bon travailler.

Parmi les résultats les plus significatifs :

  • Le plébiscite du partage des résultats
  • La politique de développement à travers la formation
  • L’engagement citoyen

Entreprise responsable :

Leroy Merlin est en veille quotidiennement pour proposer aux habitants des solutions pour mieux vivre : des matériaux plus sains, des techniques de chauffage plus économiques et écologiques, des idées futées et le tout, sans en faire des produits de luxe.

Concernant les matières premières de ses produits, Leroy Merlin privilégie le local et a passé divers partenariats avec diverses organisations.

Quelques dates :

  • 1999 : Leroy Merlin a été un des premiers distributeurs à s’engager auprès des ONG pour la promotion de la gestion durable des forêts en référençant des produits certifiés et en identifiant l’origine des bois utilisés pour la fabrication de ses produits.
  • 2001 : Leroy Merlin signe la charte du Club Pro Forêts engageant l’ensemble des intervenants à ne référencer que des produits en bois certifiés FSC pour les bois tropicaux. Parallèlement, pour les bois européens, Leroy Merlin s’est engagé auprès du PEFC (Program for the Endorsement of Forest Certification schèmes).
  • 2006 : Leroy Merlin devient membre du TFT (The Forest Trust), organisation qui accompagne les forestiers vers la certification FSC.
  • 2009 à 2014 : Avec le TFT, Leroy Merlin soutient la coopérative de Dipantara, sur l’île de Java ainsi que la coopérative Rondobel au Brésil, pour atteindre la certification FSC.
  • 2010 : 100% des bois tropicaux sont certifiés FSC ou labellisés TFT.
  • 2012 : Leroy Merlin rédige et publie sa « politique achat bois » et affirme sa volonté de référencer des produits issus de forêts gérées durablement. Tous les produits contenant du bois entrent dans la « politique achat bois de Leroy Merlin ».
  • 2015 : Partenariat avec Reforest’action pour la plantation d’arbres en France.

4.7 Produits et marchés

LEROY MERLIN est un distributeur d’articles de bricolage qui commercialise ses produits en B to C mais aussi en B to B.

La principale activité de LEROY MERLIN est de vendre ses produits issus de divers rayons tels que : matériaux, menuiserie, électricité-plomberie, outillage, rangement-cuisine, carrelage-parquet, sanitaire, confort, jardin, quincaillerie, peinture, décoration et luminaire.

Mais aussi de proposer des services et des solutions adaptées et personnalisées à tous ses clients tels que livraison, location de matériels et véhicules, SAV, pose, cours de bricolage…

Leroy Merlin s’appuie sur son réseau de 140 magasins répartis en France métropolitaine, la Corse et sur l’ile de la Réunion.

Pour toucher tous les budgets des habitants, Leroy Merlin a mis en place une politique de prix trinôme, c’est-à-dire que tous les produits vendus dans les rayons sont proposés à 3 tarifs différents.

  1. Le 1er prix, produit d’appel basique, bas de gamme située en bas des rayonnages.
  2. Le meilleur rapport qualité / prix : produits marque propre Leroy Merlin.
  3. Haute qualité : produits de fournisseurs mondialement connus et reconnus pour leur image de marque et qualité.

Exemple de trinôme concernant un mitigeur de cuisine :

image7

4.8 Le processus logistique de l’entrepôt de Dourges

Le processus de l’entrepôt en 6 étapes :

  • L’activité réception + gestion des stocks
  • L’activité 2RP (Rangement, Réappro, Palettes homogènes)
  • L’activité préparation (menuiserie, cuisine, sanitaire et luminaire)
  • L’activité transit (cross dock mécanisé)
  • L’activité expédition
  • L’activité web

4.9 La chaine logistique Leroy Merlin France

L’organisation logistique de Leroy merlin France :

La centrale d’achat joue un rôle majeur dans les schémas d’approvisionnements de la grande distribution.

image8

Les achats sont réalisés en centrale et les livraisons sont effectuées sur des entrepôts régionaux / nationaux qui envoient ensuite les flux de marchandises vers les magasins.

Cette centralisation de la chaîne d’approvisionnement a permis à la grande distribution d’améliorer deux aspects : les coûts et la capacité à répondre rapidement aux demandes des clients.

Les économies réalisées sont donc les suivantes :

  • Économie d’échelle à l’achat du au regroupement des achats en centrale.
  • Gains sur le transport amont suite à la massification du stockage sur quelques entrepôts.
  • Mutualisation des coûts de stockage et optimisation de l’utilisation des installations.
  • Optimisation des mètres carrés de surface en magasin non pour le stockage mais pour la vente.
  • Les magasins se recentrent sur la vente, ce qui est leur cœur de métier

Du fait de la diversité de ses produits qui vont de quelques grammes (visses, écrous…) jusqu’à une centaine de kilogrammes (fenêtre sur mesure) Leroy Merlin a diversifié ses flux de livraison pour répondre aux exigences des clients.

image9

  • Le flux livraison direct magasin : les fournisseurs (fiables et ou locaux) livrent Directement les magasins.

image10

Le flux cross dock : le fournisseur livre l’entrepôt, les produits sont alors identifiés, trier et manutentionner vers une zone de stockage temporaire pour le regroupement vers un même magasin.

image11

  • Le flux stock : le fournisseur livre l’entrepôt, s’en suit une réception avec contrôle quantitatif et qualitatif. La marchandise est rangée / stockée selon sa typologie.

image12

  • La livraison directe à domicile : pour aller plus vite, gagner sur les coûts de stockage et éviter les manutentions internes, elle concerne des produits à forte valeur ajoutée, encombrants ou lourds.Le fournisseur livre le client directement via des transporteurs. La marchandise ne passe pas par le magasin.

image13

  • La livraison entrepôt domicile : pour éviter les ruptures de charges, des références stockées sur l’entrepôt sont regroupées sur un bon de commande, préparée par l’équipe crossweb et expédié chez le client via messagerie.

Le client peut retirer sa marchandise en point relais ou être livré à domicile. Cette opération évite que les marchandises transitent par le magasin.

4.10 Le schéma directeur logistique

Avant 2019, Leroy Merlin disposait de 3 entrepôts en nom propre, Dourges, Valence puis Combs et 2 entrepôts prestés : Chalon et Mazères.

Les entrepôts régionaux : Dourges 2, Saint Léger, Réau et Grans ont démarré progressivement leurs activités en 2019, pour redéfinir le schéma directeur logistique.

La transformation n’est pas encore totalement aboutie car 3 entrepôts supplémentaires viendront compléter la liste dans les 2 années à venir ainsi que 2 plates formes urbaines en région parisienne.

image14

image15

4.11 L’organisation logistique de l’entrepôt de Dourges

La mission de l’entrepôt de Dourges 1 est de servir les 140 magasins (B to B) et les clients (B to C) dans les délais annoncés, tout en maitrisant les couts.

Les 3 activités principales sont :

  • Le flux stock
  • Le flux cross dock mécanisé
  • Le flux B to B et le flux B to C

4.12 Maturité et performances logistiques

Afin de garantir un taux de service élevé et de respecter ses engagements la Supply Chain, Leroy Merlin s’est imposé une certification par un organisme indépendant.

Aux vues du contexte évolutif du marché et de l’attente grandissante des magasins et des clients habitants, la Supply Chain décide d’entrer dans une démarche d’amélioration continue dont la première pierre est la mise en place d’une certification de services.

Les objectifs principaux de cette démarche sont d’améliorer la qualité des prestations de services apportées aux magasins et donc aux clients habitants et de garantir cette qualité dans le temps et dans l’espace.

Les enjeux sont nombreux pour tous les acteurs :

  • La satisfaction du client magasin et du client habitant.
  • La confiance des magasins.
  • La transparence de la logistique vis-à-vis de ses clients magasins.
  • Construire une identité logistique forte et reconnue.
  • Développer la culture de la mesure de l’efficacité.
  • Une certification crédible.
  • L’engagement de chaque acteur de la Supply Chain dans un projet commun.
  • Un projet structurant sur le plan métier : entrer dans une démarche d’amélioration continue.

C’est un moyen d’atteindre le niveau de prestation attendu par les clients de la Supply Chain.

Elle exige donc des services de la Supply Chain que ceux-ci s’engagent sur des critères clairement définis et surtout mesurables.

Elle impose que ces critères soient régulièrement suivis et que les process permettant d’atteindre les objectifs fixés soient formalisés et respectés.

4.13 Défis logistiques

Comme toute entreprise, Leroy merlin cherche constamment à livrer toujours plus rapidement, toujours moins cher, surtout depuis l’arrivée des commerçants en ligne comme Amazon, Mano à Mano, Cdiscount, etc…

Le groupe Adéo (dont fait partie Leroy Merlin) souhaite également multiplier les effets de synergie à travers les différentes enseignes que le groupe regroupe.

Dans un premier temps, Leroy Merlin va renforcer son maillage réseau en intégrant les entrepôts et point de ventes Weldom.

Le but de ces synergies est d’être au service des habitants et des magasins, de devenir l’évidence habitat.

Pour ce faire, Leroy Merlin va créer un réseau logistique omnicanal adapté à une distribution multiformat afin de répondre aux promesses habitants.

Pour servir une offre multicanale étendue : en proposant des délais compétitifs et raccourcis sur la commande client, avec plus d’offre stockée et 84% des ménages à moins de 40 minutes d’un point de vente.

Pour renforcer la compétitivité sur la délivrance : en réduisant les délais grâce au stock placé au bon endroit et en régionalisant les stocks et le Cross Dock pour plus de rapidité de délivrance.

Pour se connecter aux différents formats de magasins : en proposant un niveau de service adapté aux différents clusters de magasins et en facilitant la relation avec les magasins, qui seront distribués par un unique entrepôt.

Pour garantir la promesse tenue : en intégrant les ambitions de croissance de l’activité grâce à des sites sur capacitaires, tout en maintenant un niveau de service exigeant.

Rechercher
Abonnez-vous!
Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études ! Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études !
En continuant, vous acceptez la politique de confidentialité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.