Le renforcement du capital social, l'économie sociale - WikiMemoires

Le renforcement du capital social, l'économie sociale


Champ de l’économie sociale et coopération au développement – Section  3:

Un survol de la littérature sur ce que sont les chantiers de l’économie sociale montre encore une fois une diversité de ceux –ci et une variété de leurs dénominations sans exhaustivité, il s ‘agit, entre autres, de la microfinance, de la micro-assurance, de « commerce équitable », mais aussi des organisations de base, organisations locales ou représentations professionnelles, de fond de développement local.
Il apparaît que le dénominateur commun a ces divers chantiers de l’économie sociale concerne l’existence  et le renforcement du capital social pour le développement et le renforcement de la société civile.
Dans le domaine de la coopération au développement au Maroc, l’appui aux initiatives de l’économie sociale est un appui exogène à des initiatives endogènes portées par la population local dans un contexte de cohésion sociale local.

1. Le renforcement du capital social

La notion de capital social est apparue aux années 90, parallèlement aux notions d’économie sociale et solidaire, de développement communautaire et de nouvelle Économie sociale.
Elle renvoie à la prise en compte dans l’action de développement, «  des caractéristiques des organisations sociales tel que les réseaux, les normes et la confiance qui facilite la coordination et la coopération en vue du bénéfice mutuel ». Elle désigne également: « les  ressources symboliques et culturelles d’autant plus fortes que les relations dans la famille,  le voisinage et la communauté humaine sont fortes ».
renforcement du capital socialLes ressources ou « actif » font référence à des biens entre autres, la terre, l’habitat, le bétail, l’épargne, voire des bijoux, permettent à la population de faire face aux nécessités de vie ou survie ainsi qu’elles contribuent à élargir l’étendue de leurs choix.
Pour les pauvres,  l’extrême  limitation de ces ressources des contraints à une quasi-incapacité de choix de la vie et contribue donc à accroître leur vulnérabilité(1).
Le capital social est donc constitué de toutes les liaisons, relations normatives et positives, ces institutions formelles et informelles qui permettent à une collectivité donnée de jeter les ponts avec les organisations de l’Etat, de la société civile et / ou secteur privé, afin de lui permettent un meilleur accès à des ressources complémentaires et à la participation au développement de la société tout entière.
Lire le mémoire complet ==> (L’Économie Sociale au Maroc)
TFE en Economie & Gestion


Abonnez-vous!
Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!