Les Codes Urbaines Méditerranéens (Origine, Contenu, But)

2- Les Codes Urbaines Méditerranéens (Origine, Contenu, But)

Cette étude sur les codes est basé sur le contexte des civilisations byzantines et en terre d’islam du Proche-Orient et les territoires qui étaient sous leur domination et / ou influence directe ou indirecte sur l’ensemble des parties nord et sud du bassin méditerranéen. Les sources et les exemples de l’étude couvrent 14 siècles, du 6ème au début du 20ème siècle.

1- Origines et diffusion 16

Les Codes byzantins et en terre d’islam ont des racines directes dans les pratiques et les lois coutumières dans les anciennes civilisations du Proche-Orient, mais ils ont évolué séparément. Leur diffusion dans les vastes territoires qui entourent le bassin méditerranéen démontre leurs impacts sosie sur l’environnement bâti à cause du chevauchement des similitudes dans les deux système de règles notamment en raison de buts et intentions qui sous-tendent les règles communes et les codes spécifiques. Il n’y a aucune preuve qui démontre clairement comment le système byzantin influencé son homologue islamique (Lemerle, 1971) Au contraire, la preuve suggère que les règles Continue reading

L’histoire et la genèse des SABATS à l’ère byzantine et ottomane

L’histoire et la genèse des SABATS à l’ère byzantine et ottomane – Chapitre I

1- Historique Et Typologie

Origine du mot Sabat, c’est un mot persan qui a entré dans le lexique de la langue arabe qui a le sens d’un plancher sur une rue entre deux murs de deux maisons en parallèle.

Les bâtiments attenants à chacune les autres sur plus d’un côté étaient une caractéristique majeure des villes anciennes et traditionnelles datant de 2000 avant JC et plus tôt dans le proche orient ; ensuite la longévité de ce concept dans les périodes byzantines et post-byzantines peut être rentrée depuis 1200ans, à une décision en 1777 dans les documents trouvés dans l’ile de Syros dans la mer Egée10.

Dans la culture islamique la question du partage des murs mitoyens a été confirmé par le prophète lui-même pendant son règne à Médine (622-632) qui se traduit par : « un voisin ne devait pas interdire à son voisin pour l’insertion des poutres en bois dans son mur »11.

Ce diction est toujours cité pour les juristes musulmans y compris Ibn Al Imam et d’autres qui ont écrit sur les codes de construction et de conception, Continue reading

Les Sabats dans l’architecture résidentielle ottomane d’Alger

« …certains SABATS de la casbah d’Alger, concernés par quelques travaux d’entretien de ces derniers. Ces travaux ont été des travaux d’urgence non des solutions finales. Suite à ce constat, notre intérêt s’est porté sur une recherche de ces éléments propres à cet art mixte Ottoman, de l’islam et byzantin.

Malgré le fait que plusieurs SABATS historiques de la casbah d’Alger aient disparu pour une raison ou une autre, ce qui nous reste aujourd’hui de ces quelques SABATS constitue notre patrimoine culturel à conserver et à transmettre.

Entamer une recherche de master sur un objet aussi ponctuel qu’un SABAT… »

République Algérienne Démocratique Et Populaire
Ministère De L’enseignement Supérieur Et De La Recherche Scientifique Université Saad Dahleb Blida 1

Institut D’architecture Et D’urbanisme I.A.U
DEPARTEMENT PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN (DPAU) Lab ETAP

MEMOIRE DE MASTER
ARCHITECTURE ET PATRIMOINE Parcours Culture Constructive

Les Sabats dans l’architecture résidentielle ottomane d’Alger
Les Sabats dans l’architecture résidentielle ottomane d’Alger

Présenté par :
EL MERERBI OMAIMA

Sous la Direction de
Dr. A.A. Abdessemed-FOUFA

Jury Nom et prénom

Président Dr.MERZELKAD R
Membre Mme.MENOUER O

Année Universitaire : 2015/2016

Résumé

Ce mémoire de master représente le résultat d’un travail de recherche sur le thème de Sabat dans l’architecture résidentielle ottomane d’Alger. Il a été conçu en trois différents chapitres :

1- le cadre théorique,

2- le cadre méthodologique, suivi par l’étude du positionnement et d’orientation, puis l’analyse formelle et fonctionnelle et

3- enfin l’analyse structurelle et ornementale.

En effet, la raison du contexte historique de la construction en hauteur à l’époque ottomane, nous donne une idée sur la nécessité de concevoir des Sabats adéquats pour passer d’une partie à l’autre, selon la typologie de la maison traditionnelle. Cette création était toujours portée à une transversalité entre deux points porteurs, un franchissement en élévation d’un espace extérieur « la rue » du point de vue constructif, structurel et ornemental.

L’inventaire des chambres sur rue issus de notre corpus d’étude est basé sur une analyse détaillée de chaque modèle considéré dès le début comme un lieu en soit porteur de valeurs structurelles, fonctionnelles et ornementales. Ainsi, une interprétation et une analyse comparative des modèles nous a permis de vérifier les théories émises.

Bien que la conception du SABAT obéisse Continue reading

Des interprétations sociales ou politiques émeutes en 2005

B. À propos du sens des émeutes

a. Des interprétations sociales ou politiques peu explicitées

Même si la plupart des journalistes évoquent la situation sociale des quartiers ou encore certaines attitudes politiques pour expliquer l’apparition des émeutes en 2005, il n’en reste pas moins qu’ils sont rares à véritablement doubler ce constat d’une interprétation sociale ou bien politique des événements. Ou tout du moins, ils sont peu nombreux à réellement le formuler. En effet, rares sont ceux qui, à l’instar de certains sociologues, parlent explicitement de mouvement social ou politique ou avancent l’existence d’un message politique présent dans ces émeutes. Si l’on retrouve ce type d’interprétation de manière sous-jacente dans certains entretiens – nous avons déjà pu le voir –, il est rarement énoncé comme tel. Seule l’abondance du discours sur les problèmes et les causes sociales des émeutes mais aussi quelques phrases plus explicites, nous renseignent sur l’interprétation sociale ou même politique que ces journalistes peuvent porter aux événements.

Si Karl Laske (Libération) parle quant à lui, au Continue reading

La mort de Zyed et Bouna et Le « comburant » Sarkozy

II. REPRESENTATIONS DES JOURNALISTES ET DISCOURS PRODUITS

Aussi nous venons de le voir, le poids des journalistes dans l’orientation du traitement d’un quotidien est une donnée à prendre en compte. Aussi nous allons tenter ici, de dégager les différentes représentations que peuvent avoir les journalistes quant aux émeutes. Pour cela, nous avons choisi ici d’analyser, dans un premier temps, les causes que les journalistes identifient pour expliquer la survenue et l’extension des émeutes et dans un second temps, le sens qu’ils donnent à ces émeutes, les grilles de lectures qu’ils mobilisent pour les analyser. Et plutôt que de nous concentrer sur chaque journaliste ou chaque groupe de journalistes d’un quotidien et de détailler son discours sur les émeutes, nous avons choisi d’aborder leurs représentations thématiquement et de voir pour toutes ces thématiques, quel discours chacun d’entre eux a pu produire. Aussi, les thématiques que nous allons aborder dans chaque partie n’ont pas été pré-établies mais ont été déterminés principalement par les thèmes et les sujets que les journalistes ont abordés au cour des Continue reading

Contraintes inhérentes au travail journalistique : bouclage et rubricage

B. Des contraintes inhérentes au travail journalistique

Au-delà des contraintes liées à la couverture du phénomène émeutier, le fonctionnement des quotidiens et la manière de travailler des rédactions et des journalistes – nous l’avons dit – doivent également être pris en compte, pour comprendre le travail journalistique produit lors des émeutes de 2005. L’étude des entretiens réalisés permet tout d’abord, de mettre au jour, une contrainte de temps liée aux horaires de bouclage des quotidiens, de voir ensuite que le rubricage et le morcellement des services peuvent limiter le traitement de l’information et enfin de saisir en quoi la hiérarchie et la ligne éditoriale d’un quotidien peuvent orienter et contraindre le travail des journalistes. Nous allons donc aborder successivement ces trois éléments.

a. Le bouclage : une contrainte de temps

De manière générale, de nombreuses contraintes temporelles pèsent sur le fonctionnement des rédactions des quotidiens : les différentes conférences de rédactions et notamment celle du matin qui signe le départ de la journée, mais surtout – ce qui nous intéresse ici – le Continue reading