Etudes des différents types des Sabats de la casbah d’Alger


L’étude des Sabats de la casbah d’Alger – Chapitre II

1. Localisation des Sabats a. Selon Devoulx 38

Zone 1

Nom du Sabat Localisation coloniale Localisation actuelle
Sabat el Ahmar (la voute rouge) Sur la rue lahmar (de la rue lalahom à la rue du scorpion) Détruit
Sabat el Kociyier (la voute courte) Sur la rue des Zouaves

(de la rue de sidi Ramdan

à la rue de l’Ours)

Sidi Ramdan (mosquée)
Sans nom Rue du scorpion (de la porte de la fonderie à la rue Lacdor). Détruit

Zone 2

Nom du Sabat Localisation coloniale Localisation actuelle
Sabat Errih (la voute du vent) Sur la grande rue de la casbah

A partir de la rue Barbarousse

Sidi Driss Hamidouche
Sabat El Ares (la voute des piliers) Sur la rue sophonisbe (la rue Désaix à la rue de la casbah N’fissa à Mouaha

Boualem

Sabat El Mourou (la voute du Maure) puis Sabat El Mour (la voute) Sur la rue de l’empereur (entre la rue du Regard et la rue Sophonisbe N’fissa entre la rue Smala rabah et Mouaha Boualem
Sabat el Mallah (la voute du marchand de sel) Sur la rue de sidi Abdellah (de la rue Staoueli à la rue de la Grue) Sidi Abdellah
Sabat el Kettot (la voute des chats) Sur la rue du Thèbes (de la rue de l’Empereur à la rue du palmier) Boudries père et fils
Sabat Eddeheub (la voute d’Or) Sabat du Caid Moussa Rue des pyramides (de la rue de Thèbes à la rue du palmier) Larichi
Voute au-dessus de magasins Angle de la rue condor Détruit
Voute sidi Bu Shaqur Rue de l’etat Major avant la mosquée Cheikh Daoud Mecheri Ahmed et Mohamed avant la mosquée Cheikh Daoud
Sabat Piala Pasha Rue du Regnard après Djama’ al Mallok Détruit par le percement de la rue Arbadji

Zone 3

Nom du Sabat Localisation coloniale Localisation actuelle
Sabat el caid Kassem Sur la rue du rempart Médée

(rue longeant le rempart et n’ayant de maison que sur sa rive droite ; allant de la rue du centaure à la rue Porte Neuve. A partir de la rue Médée

Allem Ahmed au-delà de la rue de la mer rouge non loin de la rue Ralah Rabah
Sabat El Moudlam (la voute obscure) Sur la rue de la Lyre (de la rue Nemours à la rue de la porte Neuve) Bouzrina Ahmed sis à l’angle de la rue Larbadji Mustapha
Sans nom Rue porte Neuve (de la rue Bab Azzoun à la porte Neuve) Détruit
Sans nom Rue du Sabat (de la rue de la mer rouge à la rue de la porte Neuve) Ain Sabat Boukadoum à l’angle de la rue Ralah Rabah

Zone 4

Aucun Sabat n’a été signalé par Devoulx

Zone 5

Nom du Sabat Localisation coloniale Localisation actuelle
Sabat El Diouan (la voute du Divan) Sabat Eddiouan Sur la rue du Divan (de la rue Bab Azzoun, ou elle aboutissait en passant sous le palais au moyen d’une voute, à la rue du vainaigre) Sabat El Diouan ; Ketchawah Aoua Abdelkader
Sabat Ketaniya Sur la rue Mahon (de la rue Bab El oued à la rue de la charte ; zenkat Anokni jusqu’à la rue Cleopatre
Voute du palais Rue du Soudan (de larue Bab Azzoun à sous le palais la rue du Divan) passait au moyen d’une voute Détruit
Sans nom Sur une portion de la rue du Soudan, portion de rue portant le nom de Djama El Caid Tli Détruit
Sans nom Rue di Divan (de la rue Bab Azzoun ou elle aboutissait en passant sous le palais au moyen d’une voute à la rue du vinaigre Détruit
Sabat Radjem Bey Rue Boutin (de la rue du Divan à la rue du Lézard Sabat Redjem Bey, voute formant l’angle de la rue du Lézard Angle de la rue Lézard
Voute de la pêcherie A côté du suq al Hut

Zone 6

Nom du Sabat Localisation coloniale Localisation actuelle
Sabat Moudelem

(voute Obscure)

Rue de la charte (de la rue de la Marine à la rue de la révolution Détruit
Sabat Kechroul Sur la rue Egenais (El djenaiz), (de la rue d’Orléans à la rue des consuls) Détruit
Sabat el Haout (la

voute des poissons)

Sur la rue des Consuls (de la rue de la Marine à la rue Navarin) Détruit
Sans nom Rue Jean Bart (de la rue Navarin à la rue Doria) un passage vouté sis au fond de l’impasse Jean Bart conduisait à la batterie dite de Hammam el Malah Détruit
Sans nom Rue Doria (de la rue Bab El Oued à la rue Jean Bart Détruit

Source : Analyse des rapports de corrélations architecturales : typologie d’encorbellements /mmeBourahla lamani


Source : CNERU39 (confirmé et corrigé par l’auteur)
























On a obtenu 70 Sabats

13 Sabats Détruits

22 Sabats Vétustes

2 Sabats étayés

33 Sabats en bon état

2- Etudes des différents types des Sabats

AlSabat : est un plancher construit au-dessus de la rue entre deux maisons qui sont basées sur le mur opposé.

– Madame Lamani.K a classé le passage couvert (Sabat) comme cinquième type d’encorbellement.

L’encorbellement ou assise en encorbellement, en maçonnerie désigne toute saillie qui porte à faux au nu d’un mur, formée par une ou plusieurs pierres posées l’une sur l’autre, et plus saillantes les unes que les autres. Le principe de l’encorbellement permet de construire des voûtes ou des arcs dits « en encorbellement », plus facilement que l’arc en plein cintre qui fait appel à des cintres en bois. De manière plus large, l’encorbellement, système de construction de pierre ou de bois, permet de porter une charge en surplomb sur le nu d’un mur, d’une pile, d’un contrefort. On dit construction en encorbellement pour désigner la partie d’une bâtisse posée sur un encorbellement. Dans les villes d’Europe, l’encorbellement est typique de l’architecture médiévale en pan de bois ou colombage. Il qualifie l’étage d’une bâtisse qui s’avance sur une rue ou sur une place, de sorte que le rez-de-chaussée a une surface inférieure à l’étage, qui lui-même a une surface moins grande que l’étage supérieur et ainsi de suite. À l’époque médiévale, on désigne parfois les encorbellements sous le nom de gradins, image qui fait encore sens aujourd’hui. Les parties en encorbellement sont soutenues par un assemblage de corbeaux (issu de l’ancien français corbel, dont est dérivé le terme d’encorbellement) ou de consoles. Par extension, l’encorbellement est synonyme de saillie et désigne une avance qu’ont les membres, ornements ou moulures au-delà du « nu des murs », comme pilastres, chambranles, plinthes, archivoltes, corniches, balcons, appuis.

-Donc le Sabat ce n’est pas un encorbellement mais on pourrait assimiler deux encorbellements tellement rapprochés dans les rues étroites à un éventuel Sabat.

Ce Sabat n’est représentatif qu’en termes d’espace couvert et non comme structure et construction.

1- Le Qbou

Quand une pièce d’une maison dans l’étage sort sur la rue, ruelle ou impasse jusqu’au mur de la maison en parallèle.

– La pièce peut sortir dans un seule niveau ou 2 niveaux ou même 3 niveaux

– Ou bien un Q’bou sur un autre Q’bou

-Le type de plancher aussi peut se diffère ; voutes en berceau, voutes croisée, plancher plat (enterrée en linteaux), enterrée en arcs





2-Le passage couvert

Quand on n’a pas d’espace privé, juste un plancher entre deux maisons en parallèle

– Le type de plancher aussi peut se diffère ; voutes en berceau, voutes croisée, plancher plat (enterrée en linteaux), enterrée en arcs





A. Positions Et Orientations

1. Le SABAT Vis-A-Vis De L’agrégat Urbain

1-1/ le Qbou au niveau des rues







1-2/ le Qbou au niveau des ruelles




1-3/ le Qbou au niveau des impasses

2-2/ Le passage couvert au niveau des ruelles



2. Le SABAT Vis-A-Vis De L’unité Résidentielle

1/ le Qbou dans les maisons à portiques



2/ le Qbou dans les maisons à chebek



3/ le Qbou dans les maisons Alwi



_______________________
38 Analyse des rapports de corrélations architecturales : typologie d’encorbellements /mme Bourahla lamani
39 Groupe Centre National d’Etudes et de Recherches appliquées en Urbanisme

D'autres étudiants ont aussi consulté...
Étiquettes : , , , , , , ,
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.