Candide, Conclusion


Le voyage initiatique de Candide

Conclusion
Le nom de conte philosophique traduit clairement la double nature de ces écrits « . Ils empruntent au conte sa forme brève et son univers merveilleux. Mais l’esprit philosophique y est constamment présent : les traditions sont remises en cause, le pouvoir est contesté les injustices et les abus sont dénoncés »*. En utilisant les caractères des contes, mais en les détournant par divers procédés de décalage comme l’ironie ou l’exagération, les philosophes combattent en faveur des idées nouvelles. la programmation de ce genre d’œuvre au lycée est apte à éveiller l’esprit critique chez l’élève et l’amener à user d’un esprit perspicace chaque fois qu’il est confronté à un phénomène socioculturel donné . la situation et la construction de la compétence critique chez l’élève ne peuvent que participer de la formation d’un citoyen autonome .
La réflexion pédagogique autour d’une œuvre intégrale ne pourrait être ni  définitive ni unique. C’est un travail continu et renouvelable qui nécessite une grande vigilance de la part de tout intervenant à ce niveau.
____________
– Ahmed BOUCHIKHI,  op. Cit., p  26.

D'autres étudiants ont aussi consulté...
Étiquettes : , , , , ,
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.